information

Pour un contenu pertinent pour votre communauté en Ontario, veuillez sélectionner votre région

Sergeline aide une jeune fille souriante à construire un tour de lego.

Faites la rencontre de Sergeline, éducatrice spécialisée bénévole

Contenu principal

Quand une passion et une vision se croisent 

Sergeline est éducatrice spécialisée de formation, étudiante à la maitrise et une bénévole extraordinaire du programme pour les jeunes enfants d’INCA  Les Chouettes Découvertes. Sa passion pour la réussite scolaire des enfants avec toutes sortes de défis d’apprentissage est à la jonction de sa propre vision partielle, de ses études et de son bénévolat.  

Née avec un trouble neurocongénital, Sergeline ne voit pas les détails, le contraste ou les couleurs. Cliente d’INCA depuis sa jeunesse, elle a bénéficié des cours d’informatique avec technologies adaptées, des groupes d’entraide et de produits spécialisés de la boutique Mieux-Vivre d’INCA.  

 

Bénévolat et études postsecondaires  

Déterminée et confiante, Sergeline explique que depuis sa jeunesse « peut-être à cause de mon vécu à moi », elle voulait aider des enfants avec difficultés scolaires. Toujours prête à aider d’autres, à l’âge de 17 ans, elle était déjà bénévole. À travers les années, elle a rempli de nombreux rôles auprès de personnes de tous les âges.  

Après être allée sur le marché de travail, à près de 40 ans, Sergeline est retournée aux études en 2017, en éducation, afin de réaliser son rêve d’aider des enfants ayant des besoins spéciaux. Pendant ses études au baccalauréat, elle a porté tous les chapeaux en tant que bénévole du programme Les Chouettes Découvertes, des ateliers de lecture pour les jeunes enfants aveugles ou ayant une vision partielle qui favorisent le goût à la lecture, à travers des histoires et des discussions en petits groupes de cinq ou six élèves. Parmi ses tâches, il y a le recrutement des participants, le contact avec les parents, planifier et animer les ateliers.   

Toutes ces tâches exigent des compétences impressionnantes : la gestion, la coordination, la recherche, l’écoute active. Les compétences requises pour son bénévolat sont similaires à celles dont elle a besoin en tant qu’enseignante en éducation spécialisée. En plus, Sergeline est idéalement positionnée pour ces rôles, ayant une compréhension profonde des deux côtés du bénévolat : être participant et animatrice, ainsi que les deux côtés de difficultés d’apprentissage : étudiante et professeure. 

 

Les avantages du bénévolat 

Sergeline souligne qu’elle trouve son travail de bénévole « très gratifiant ». Lorsqu’on lui demande si elle recommande aux autres de faire du bénévolat, sa réponse est sans équivoque : 

 « L’implication sociale forge le caractère et renforce certaines aptitudes. C’est une expérience de travail…Ça façonne la personne à l’intérieur. Toute personne devrait s’impliquer bénévolement, handicapée ou non parce que ça renforce nos valeurs et notre capacité professionnelle. Ça ouvre des portes! » 

 

Récipient de bourse d’études 

Dans le cas de Sergeline, le bénévolat a ouvert des portes aux bourses d’études.  En hiver 2020, INCA lui a octroyé une bourse d’études, en reconnaissance à sa persévérance et sa résilience à poursuivre ses études tout en s’impliquant bénévolement malgré les défis de la cécité. Le manque d’accessibilité lui demandait d’allouer un temps beaucoup plus élevé à ses études, que les autres étudiants. Grâce à son bénévolat avec INCA, elle a également reçu une bourse de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Sergeline affirme que ce soutien financier l’a aidé à se concentrer sur ses études, à terminer son baccalauréat plus rapidement et à débuter sa maitrise, « sans avoir craindre à sa subsistance ». En plus, cela lui a permis de se procurer des lunettes adaptées et une loupe électronique, des outils indispensables pour augmenter son autonomie et sa participation en classe, mais couteux. 

 

Sa vision pour l’avenir 

Sergeline continue ses inlassables efforts avec Les Chouettes Découvertes.  Elle prévoit animer un autre groupe pour les jeunes adultes au postsecondaire au printemps 2021. En ce qui concerne sa vision pour sa carrière idéale, elle répond qu’elle veut aider des enfants en difficultés académiques et en adaptation et elle a particulièrement à cœur les élèves immigrants.  Quoiqu’elle ait déjà travaillé dans le système scolaire, Sergeline croit qu’elle pourrait mieux aider des enfants à travers sa propre entreprise, Mon Bras Droit, qu’elle a déjà fondée. Avec sa compassion, sa détermination, ses compétences et son expérience déjà acquise à travers ses études et ses années de bénévolat, elle est bien outillée et est un modèle pour ses élèves.

Si le témoignage de Sergeline vous inspire à faire du bénévolat pour la Fondation INCA, visitez la section Devenir bénévole !

 

Devenir bénévole!

Joignez-vous à nous et changez ce que cela signifie d'être aveugle, grâce à des programmes novateurs et des initiatives de défenses des droits vigoureuses qui donnent aux Canadiens touchés par la cécité les moyens de réaliser leurs rêves. 

Icône d’une main tenant une horloge.