information

Pour un contenu pertinent pour votre communauté en Ontario, veuillez sélectionner votre région

Icône de l'application ArriveCAN. Une illustration carrée de mains tenant une feuille d'érable entouré d'un cercle. iCône du Gouvernement du Canada.

INCA demande à l'Agence des services frontaliers du Canada de s'assurer que la nouvelle application - ArriveCAN - est accessible à tous

Contenu principal

Le 9 juillet 2021 – La nouvelle application pour téléphone intelligent ArriveCAN de l'Agence des services frontaliers du Canada n'est pas accessible à tous les Canadiens.

En 2019, le gouvernement fédéral a présenté le projet de loi C-81, la Loi canadienne sur l’accessibilité afin d'éliminer les obstacles à l'inclusion que les personnes handicapées continuent de rencontrer dans la société au quotidien. Pourtant, deux ans plus tard, les Canadiens aveugles ou ayant une vision partielle rencontrent encore des problèmes d'accessibilité dans la conception et la prestation des programmes et services fédéraux. 

« Récemment, j'ai découvert un bogue important dans l’application VoiceOver sur mon iPhone lorsque j'ai essayé d'accéder à l'application ArriveCAN », déclare Robert Fenton, membre du conseil d’administration d'INCA. « En tant que personne ayant une limitation visuelle, il m'était impossible de dépasser l'écran de confidentialité de l'application. Il s'agit d'un autre exemple de programmes et de services, nommément d’applications, qui ne sont pas '' accessibles depuis la conception '' et qui viennent créer davantage d'obstacles pour les Canadiens handicapés. Simplement dit, il faut que ça cesse. »

Le personnel de l'ASFC se penche sur la question et tente de déterminer la meilleure solution, mais INCA est d'avis que l'application devrait être rendue accessible au plus tard le 23 juillet 2021. Cette question n'est pas seulement importante, elle tombe à point nommé alors que les athlètes se rendent à Tokyo pour les Jeux paralympiques plus tard cet été. 

« Alors que les athlètes se préparent à représenter le Canada sur la plus grande scène sportive internationale, la dernière chose dont ils devraient avoir à se soucier est l'accessibilité des applications pour téléphones intelligents », déclare Angela Bonfanti, vice-présidente principale d'INCA. 

À propos de l'application ArriveCAN – Dans le cadre des efforts déployés par le Canada pour réduire la propagation de la COVID-19 et prévenir son importation, tous les voyageurs sont tenus de fournir 

Articles additionnels